15 Freemooss-pleureuse

Fiche descriptive

NOM LATIN: -Frimussius Ficus Benjamina

LEGENDE: secheresseLes ancêtres Freemooss relatent que naguère, il y eut une période de longue sécheresse. La source vitale n'affluait plus et l'avarice du ciel était préoccupante. Les mousses primordiales s'altéraient et chaque être vivant souffrait de ce manque d'eau inquiétant.
Tandis que les Freemoosstachues se bichonnaient les bacchantes à l'ombre salvatrice des buis sonnants, les Freemooss-savanfous faisaient des rituels magiques pour attirer la pluie, les Freemooss-dragonnes consultaient les oracles, les Freemooss-troubadours écrivaient des odes aux cieux et les Freemooss-druidesses tentaient de se réconcilier avec le tonnerre.
Ces cérémonies ne furent pas sans effet et la pluie finit par s'inviter de nouveau dans la vallée perdue. Une Freemooss qui était à l'article de la mort, reçut les toutes premières gouttes de pluie. Des larmes de joie se manifestèrent, elle reprit vigueur et quelques jours plus tard sa chevelure devint arbuste.
Suite à ces évènements bénis elle fut baptisée "Freemooss-pluie heureuse". Mais après des siècles, dans le grand registre des Freemooss, une Freemooss-calligraphe qui avait sans doute abusé du vin de muguet, écorcha son nom et l'inscrivit sous le nom de "Freemooss-pleureuse".

VIE QUOTIDIENNE: Les Freemooss-pleureuses sont parmi les plus réputées pour pratiquer les danses instinctives visant à entraîner la transe. Par cette méthode, elle parviennent à se débarrasser des petits parasites qui parfois s'installent dans leur feuillage.

HABITUDES ALIMENTAIRES: Il m'est arrivé qu'une seule fois d'observer une Freemooss-pleureuse se nourrir par elle même dans la nature. Elle se tenait près d'un terrier de shupock et broutait, plein de béatitude des clochettes de consoude tubéreuse.

En été, votre Freemooss appréciera une vaporisation de son feuillage les jours les plus chauds, évitez les excès d’eau, surtout pendant la période hivernale. 
Au printemps et en été,  un apport d’engrais liquide tous les 15 jours est recommandé

HABITAT PREFERE: La Freemoss-pleureuse a besoin d’une lumière vive, sans soleil direct pour se développer, en particulier pour les variétés au feuillage panaché. 
Placez-la dans une pièce très lumineuse mais modérément chauffée (de 15°C à 22°C maximum).

QUALITES: Cultivée, joviale, réceptive.

DEFAUTS: Jusqu'à preuve du contraire, les Freemooss n'ont pas de défaut.

SIGNES PARTICULIERS: Les Freemooss-pleureuses ont une très bonne vue, si vous en croisez une paire, dites vous bien que ce sont forcément des jumelles.

COMMENTAIRES: Bien que les Freemooss-pleureuses perdent naturellement une partie de leur feuillage chaque année, la chute de feuilles vertes est souvent le résultat d’une brusque variation de température (courant d'air, déplacement du pot...) : évitez de déplacer votre Freemooss une fois qu'elle s'est adaptée à son environnement. 

La chute des feuilles peut aussi indiquer un manque de lumière : installez votre Freemooss dans une pièce plus lumineuse ou offrez lui une sortie au jardin au printemps. 

Le ficus benjamina porte également le nom de figuier pleureur.   

Freemooss-pleureuse                  

              fiche précédente                                             fiche suivante

 

Commentaires

  • FRENOZ  Martine
    • 1. FRENOZ Martine Le 03/12/2013
    ma Freemooss se nomme GROSPIF car elle a un magnifique nez bourguignon!!! elle est adorablement chevelue
  • freemouss
    • 2. freemouss Le 08/09/2013
    je l'ai acheté et je l'aime !!! vive les freemouss!

bienvenue