Les Gollygores vermillons

Dernière espèce découverte dans le Revermonde, les Gollygores vermillons n'ont pas encore été étudié scientifiquement, il semblerait toutefois que leur paraboles orangées servent à capter les peines des Freemooss et à les rediffuser en joie.

Quelques expériences concluantes nous on prouvé que cela marchait aussi avec les humains, à condition de s'approcher suffisament près d'eux.

Sur la photo ci dessous nous pouvons admirer un Gollygore femelle entourée de trois Gollygores mâles, prêts à tout pour la proteger.

 

Les Gollygores vermillons
 

Plus concrêtement, ces champignons de culture sont vivants et sont resistants au froid, ils peuvent être posés aussi bien  à l'extérieur qu'à l'intérieur, il est même possible de l'enterrer d'un quart dans le sol.


Si vous décidez de le gardez en exterieur, sachez qu'il a besoin d'un peu de lumière, qu'il ne craint pas le froid, qu'il aime la neige et qu'il ne developpera pas d'autres champignons tant que la température sera inférieure à 12°. Si il ne pleut pas, pensez à l'arroser ou le brumiser de temps en temps. Par contre le blanc de ses yeux finira par s'écailler, une petite visite chez un peintre occuliste s'avèrera nécessaire de temps à autre.

Si vous choisissez de le garder en intérieur, sa durée de vie sera plus courte, mais son aspect ne changera pas, en effet il finira par sécher et vous pourrez le garder ainsi de longues années. Par contre il est déconseillé de lui faire faire des aller-retours entre l'extérieur et l'intérieur sous peine de choc émotionnel intense.

Les Gollygores sont des champignons ni toxiques ni comestibles et encore moins hallucinogènes!

 

Gollygore femelle

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Copyright 2013 freemooss.fr - freemooss est une marque déposée

Tous droits réservés

spf.jpg